Merveilleux-scientifique et merveilleux-logique chez Maurice Renard : une épistémologie romancée ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles ReS Futurae - Revue d'études sur la science-fiction Year : 2018

Merveilleux-scientifique et merveilleux-logique chez Maurice Renard : une épistémologie romancée ?

Abstract

À l’époque où Maurice Renard s’approprie les appellations merveilleux-scientifique et merveilleux-logique pour formaliser le genre littéraire qu’il appelle de ses vœux, l’élaboration d’une logique de la découverte scientifique s’impose simultanément comme le programme de l’épistémologie. Dans le monde francophone, les philosophes des sciences s’interrogent ainsi sur la « logique de l’invention » (Edouard Le Roy, 1905) ou bien sur la « logique de l’hypothèse » (Ernest Naville, 1895). Dans le monde anglo-saxon, on cherche aussi spécifiquement à raisonner le processus créatif du savant en le ramenant à une « logique de la science » (Charles Sanders Peirce, 1878) ou encore à une « logique expérimentale » (James Mark Baldwin, 1908). Dans cet article, nous nous proposons de passer d’abord en revue quelques-unes des thèses développées à cette époque dans le domaine de la philosophie des sciences quant au processus créatif spécifique à l’œuvre dans la pensée scientifique. Dans un second temps, nous confronterons ces morceaux choisis d’épistémologie aux protocoles d’écriture prônés par Maurice Renard pour inventer des histoires relevant du merveilleux scientifique.

Domains

Literature
No file

Dates and versions

hal-01822986 , version 1 (25-06-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01822986 , version 1

Cite

Hugues Chabot. Merveilleux-scientifique et merveilleux-logique chez Maurice Renard : une épistémologie romancée ? . ReS Futurae - Revue d'études sur la science-fiction, 2018, Maurice Renard. ⟨hal-01822986⟩
70 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More