Voyage en cluster - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles ARCS - Analyse de réseaux pour les sciences sociales / Network analysis for social sciences Year : 2018

Journey in cluster

Voyage en cluster

Estelle Vallier

Abstract

This article focuses on inter­-organizational and interpersonal networks within a biocluster (a geographical pool of biotechnology companies, laboratories and universities). Diverse forms of interactions and interpenetration can be observed across the three spheres of science, industry and education. Using network analysis and the traditional methods of sociology (observations, interviews and surveys), this article reveals that while there are limited formal relations between organizations, phenomena of mutual acquaintance can be observed on an inter­individual level. At employee level, these acquaintances manifest themselves through a shared sense of belonging to the "small world of genomics", and through the sharing of experience in case of problems. Within teams, there are collegial and sometimes even friendly relations, but they rarely turn into professional interaction. In this context, individuals may activate their interpersonal networks for the purposes of occupational mobility, giving rise to an internal labor market. However, this market is disconnected from local students, although the university works to adapt its curriculum to the needs of local companies and laboratories.
Cet article s'intéresse au réseau inter­-organisationnel et interindividuel d'un biocluster (groupement géographique d'entreprises, de laboratoires et de formations dans le domaine des biotechnologies). Il s'attache à montrer les différentes formes d'interactions ou d'incommunicabilités qui traversent les trois sphères suivantes : science, industrie et formation. Empruntant les techniques d'analyse de réseau et les méthodes en sciences sociales (observations, entretiens et questionnaires), il montre des relations formelles limitées entre les organisations mais rend compte, au niveau interindividuel, de plusieurs phénomènes d'interconnaissance. Au niveau des dirigeant.e.s, cette interconnaissance se manifeste par une appartenance au « petit monde de la génomique » et par du partage d'expérience en cas de problèmes. Au niveau des équipes, cela se traduit davantage par des relations dites conviviales, voire jusqu'à l'émergence de liens d'amitié, mais qui se convertissent dans très peu de cas en échanges professionnels. En effet, les réseaux interpersonnels sont plutôt mobilisés afin de circuler professionnellement dans les différentes organisations participant à l'émergence d'un marché du travail interne au cluster. Néanmoins, ce marché du travail interne n'est pas appareillé aux étudiant.e.s de l'université locale alors que l'offre de formation de proximité est paradoxalement de plus en plus en adéquation avec les besoins des entreprises et laboratoires.
Fichier principal
Vignette du fichier
ARCSart01_vallier2017.pdf (1.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01743633 , version 1 (26-03-2018)

Identifiers

Cite

Estelle Vallier. Voyage en cluster : Qu’en est­-il de sa promesse relationnelle ?. ARCS - Analyse de réseaux pour les sciences sociales / Network analysis for social sciences, 2018, Volume 2, ⟨10.46298/arcs.9235⟩. ⟨hal-01743633⟩
455 View
639 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More