Indéfinis et ironie dans Cinq-Mars - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

Indéfinis et ironie dans Cinq-Mars

Abstract

Dans Cinq-Mars, l’ironie scalaire, qui manipule le degré sur une échelle évaluative, est véhiculée par les indéfinis quantificateurs qui modulent la quantité et, par suite, l’évaluation, le numérique interférant avec l’axiologique, la quantification avec la caractérisation. Véhiculant en effet l’indétermination sur fond d’une double variabilité, liée à la fois à la quantification et au parcours du référentiel, les indéfinis quantifiants opèrent un défigement référentiel et axiologique propice à l’émergence d’une polyphonie ironique, qui prescrit au lecteur une relative désadhérence à l’égard du représenté. Ainsi quelques conjoint stratégie de désindividuation et orientation minorante. D’autre part, l’emploi archaïsant de tout appliqué à l’animé introduit dans le ballet des ambitions une réversibilité ironique, que l’on ne peut apprécier qu’en l’envisageant relativement aux emplois non ironiques d’un pronom qui joue un rôle structurant dans l’économie du roman, jusque dans la ventilation de ses occurrences au fil du texte. Enfin l’étude de rien et personne en négation bitensive valorise le rendement stylistique de la polémicité qui travaille plus ou moins la négation (en termes argumentatifs), ou de son fonctionnement polyphonique (dans une perspective énonciative). Ces morphèmes constituent les pivots d’une rhétorique du déni qui met en tension devoir-être et difficulté à être ; ils sont à la fois les marqueurs discursifs d’un éthos tortueux et d’un malaise du politique. Les indéfinis dans Cinq Mars font système ; mais ce système ménage en son sein du jeu.
Fichier principal
Vignette du fichier
villeneuve.5mars.pdf (137.66 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01694053 , version 1 (06-02-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01694053 , version 1

Cite

Roselyne de Villeneuve. Indéfinis et ironie dans Cinq-Mars. Sylvain Ledda, Sophie Vanden Abeele-Marchal. Vigny, une Ironie romantique? , 1, Classiques Garnier, pp.73-96, 2016, Bulletin de l'Association des Amis d'Alfred de Vigny, 978-2-406-06294-3. ⟨hal-01694053⟩
55 View
55 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More