Filmer la figure humaine « au milieu » des choses : le cinéma selon Béla Tarr  - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Appareil Year : 2013

Filmer la figure humaine « au milieu » des choses : le cinéma selon Béla Tarr 

Abstract

Si la position radicalement empiriste de Béla Tarr rejoint la pensée benjaminienne, c’est qu’il use du cinéma non comme un moyen d’expression, mais comme une technique d’exposition des « choses » elles-mêmes. Aussi la « figure humaine » n’est-elle plus caractérisée par le langage ou l’action, mais déterminée par sa matière et son rythme corporels. L’expérience « tactile » que nous fait faire la mise en scène, en nous exposant à l’indécidabilité du sens, nous conduit à une réflexion sur la puissance propre à l’appareil cinématographique : faire surgir ce qui ne peut être converti en fiction ou en document, l’étonnante énigme de corps et de visages d’hommes qui résistent tant à l’emprise du cadre qu’à celle du récit.
Fichier principal
Vignette du fichier
Filmer la figure humaine « au milieu » des choses _ le cinéma selon Béla Tarr.pdf (217.27 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01660774 , version 1 (27-05-2020)

Identifiers

Cite

Sylvie Rollet. Filmer la figure humaine « au milieu » des choses : le cinéma selon Béla Tarr . Appareil, 2013, Walter Benjamin. Politiques de l'image, 12, ⟨10.4000/appareil.1941⟩. ⟨hal-01660774⟩

Collections

FORELL
89 View
6 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More