L'enfer des autres "soi-même": identité personnelle et archives numériques - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Le Magazine du CIAC Year : 2009

L'enfer des autres "soi-même": identité personnelle et archives numériques

Abstract

L'enfer des autres « soi-même » : identité personnelle et archives numériques Dans un monde où l'identité réelle est partiellement médiée par le virtuel, dialoguer en temps réel, envoyer des messages électroniques, publier, utiliser des applications, télécharger des photographies, partager, publier des posts collectifs sont la finalité des applications mais aussi la condition sine qua non de la présence. Pour exister, il faut agir et se manifester. Aux individus, devenus des documents, se greffe ainsi au fur et à mesure des traces qui s'agrègent par le truchement des moteurs de recherche, une somme d'archives personnelles où nom réel et pseudonyme se mêlent pour dessiner des vies que le sujet n'a pas réellement vécues, semblables à des patchworks dont les pièces seraient les profils utilisateurs et les liens des noms de passage, et qui pour tous les autres et pour lui-même, lorsqu'il se regarde dans le miroir de Google, composent le vaste système de représentation technique de lui-même. Les interfaces de communication médiée par ordinateur proposent une structuration identitaire qui est révélatrice des problématiques ontologiques et sociales de l'individu, d'autant plus qu'elles les dédoublent et les rendent visibles par une représentation technique. Les archives de soi publiques sur le web posent la question cruciale de l'avenir de ces pratiques de l'immédiateté et de la nouveauté. L'identité personnelle dans les archives numériques se place dans la continuité d'une évolution de l'individu en quête incessante de soi i et dont la représentation identitaire se trouve fractionnée et éclatée ii : tentant continuellement de l'organiser en un flux cohérent, l'individu se trouve rattrapé par les traces de son passé, celles de son premier soi-même en ligne, qu'il ne maîtrisait pas. Quelles sont les conséquences humaines de l'exacerbation technique de l'activité et de la quantification de l'identité ? Comment concevoir son existence, ainsi balisée de lourds fardeaux d'archives en ligne ? Quels enjeux pour la transhumanité, déchirée entre les différentes images de soi que lui retourne le web, fantômes du passé ou irruptions mesquines de l'altérité en réseau ? De la création à la normalisation de la structuration technique de la personne : un archivage d'actions fébriles Pour mieux comprendre le phénomène identitaire de l'écran, il est intéressant d'en approfondir l'observation du processus communicationnel qui commence hors de l'écran, dans le monde « virtuel » de la pensée de la personne iii. Dans la vie quotidienne, le sujet recourt fréquemment à une image en pensée de lui-même: se demandant quelle impression il donne lors d'un entretien, quelle décision prendre ou quelle stratégie adopter pour son avenir. Le produit de cette abstraction de soi n'a pas de forme matérielle : elle reste une image en pensée, à moins que l'individu ne la mette en mots sous la forme d'un journal ou de notes personnelles. A l'écran, cette représentation en pensée prend forme dans la page de profil. L'utilisateur, face au formulaire de sa page de profil en ligne, se pose la question suivante : « si je devais me résumer en quelques mots ou symboles quels seraient-ils ? » Le processus intellectuel réflexif visant l'inscription de soi dans un service communautaire, un blog ou tout autre dispositif de communication, conduit à une structuration de l'image de l'utilisateur, réduction de lui-même en un ensemble fini et déterminé par le contexte d'usage dans les champs proposés par le logiciel : les médias interactifs, en tant que fournisseurs de ces modèles de structuration identitaire, participent du processus de façonnage d'une image de soi en introduisant dans la boucle réflexive d'autoreprésentation un support visuel, sonore et textuel par lequel le sujet interagit avec les autres.
Fichier principal
Vignette du fichier
identite personnelle et archives numeriques dpi.pdf (133.92 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01575198 , version 1 (08-12-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01575198 , version 1

Cite

Fanny Georges. L'enfer des autres "soi-même": identité personnelle et archives numériques. Le Magazine du CIAC, 2009, Web 2.0 : créations artistiques et archives personnelles, 1 (15). ⟨hal-01575198⟩
109 View
219 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More