Désincitation et politiques redistributives - Archive ouverte HAL Access content directly
Dictionary Entry Year : 2018

Désincitation et politiques redistributives

Caroline Guibet Lafaye

Abstract

La redistribution de biens ou de richesses, envisagée comme une question institutionnelle, consiste en premier lieu à identifier, à partir d’une structure donnée des inégalités et d’informations en économie, des mécanismes et des institutions Pareto-optimaux permettant une réallocation de ces biens – une distribution étant pareto-optimale lorsqu’il n’est pas possible d’améliorer le bien-être d’un individu sans détériorer celui d’un autre. Il s’agit alors de déterminer les instruments institutionnels efficaces (i.e. Pareto-optimaux) de cette redistribution des biens, qu’il s’agisse de richesses, d’emplois ou de biens premiers (santé, éducation, libertés fondamentales). Un ensemble des redistributions possibles, c’est-à-dire d’institutions ou de mécanismes susceptibles de les implémenter, se dessine alors. Cet ensemble des redistributions possibles n’est pas seulement limité par une contrainte technologique – c’est-à-dire par le fait que l’on ne peut redistribuer plus de richesses que la société n’en produit – mais aussi par une contrainte institutionnelle. Cette dernière s’appréhende à travers la question des incitations, car la somme totale des richesses produites dépend de la façon dont on les répartit, puisque les comportements individuels s’ajustent, inévitablement, à la distribution anticipée.
Fichier principal
Vignette du fichier
DesincitationJD-CGL.pdf (134.2 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01566371 , version 1 (20-07-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01566371 , version 1

Cite

Caroline Guibet Lafaye. Désincitation et politiques redistributives. Dictionnaire des inégalités et de la justice sociale, 2018. ⟨hal-01566371⟩

Relations

95 View
234 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More