De l’exploitation familiale à la mobilisation collective. La place des conjointes dans un mouvement d’agriculteurs victimes des pesticides - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Travail et Emploi Year : 2017

De l’exploitation familiale à la mobilisation collective. La place des conjointes dans un mouvement d’agriculteurs victimes des pesticides

Abstract

Dans cet article, nous étudions les liens entre les transformations à l’œuvre dans la sphère privée des familles d’agriculteurs et les modalités de la représentation publique de cette profession. Pour cela, nous nous interrogeons sur la place des femmes dans un mouvement d’agriculteurs qui s’estiment victimes des pesticides. Nous montrons qu’en tant que conjointes, elles constituent un appui décisif dans le parcours qui permet à leurs époux de se considérer et de se revendiquer comme des victimes des pesticides. Nous mettons également en évidence l’ambiguïté de leur positionnement dans l’action collective : reconnues comme d’indispensables relais de la mobilisation, elles restent essentiellement limitées à ce rôle d’intermédiaires, n’accédant pas elle-même au statut de victimes qu’indirectement, par l’expérience du deuil. Si cette dernière légitime leur place au sein de l’association, elle induit également un éloignement vis-à-vis de monde agricole, générateur d’inévitables tensions.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
Jouzel-et-Prete-Travail-et-emploi-2016.pdf (317.46 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03599656 , version 1 (07-03-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

Cite

Jean-Noël Jouzel, Giovanni Prete. De l’exploitation familiale à la mobilisation collective. La place des conjointes dans un mouvement d’agriculteurs victimes des pesticides. Travail et Emploi, 2017, 3 (147), pp.77 - 100. ⟨10.4000/travailemploi.7146⟩. ⟨hal-03599656⟩
483 View
364 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More