Jeux vidéo et patrimoine : une conservation amateur ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Hybrid. Revue des arts et médiations humaines Year : 2014

Jeux vidéo et patrimoine : une conservation amateur ?

Benjamin Barbier

Abstract

Le jeu vidéo, tout comme d’autres formes de culture populaire, est un objet culturel qui demeure largement absent des collections des grandes institutions patrimoniales. Bien que, comme de récentes expositions ont pu le montrer, cet état de fait soit en train d’évoluer, sa pratique a entraîné de la part de ses publics des formes d’attachement, dont le collectionnisme est l’un des exemples. Cet article se propose d’étudier des pratiques amateur – telles que la diffusion sur internet et l’émulation – comme des formes de patrimonialisation. Nous posons celles-ci au regard des évolutions récentes des notions de patrimoine et de patrimonialisation. Il s’agit ainsi d’étudier la manière dont des politiques de conservation peuvent se mettre en place en dehors des structures institutionnelles, grâce au numérique, de manière à la fois contributive et collaborative.
Fichier principal
Vignette du fichier
5barbier.pdf (315.23 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution

Dates and versions

hal-01489305 , version 1 (14-03-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01489305 , version 1

Cite

Benjamin Barbier. Jeux vidéo et patrimoine : une conservation amateur ?. Hybrid. Revue des arts et médiations humaines, 2014, 1. ⟨hal-01489305⟩
465 View
277 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More