Victimation et climat scolaire au collège : les vestiaires d’éducation physique et sportive - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Déviance et Société Year : 2015

Victimation et climat scolaire au collège : les vestiaires d’éducation physique et sportive

Abstract

The purpose of our work is to propose a spatial approach to well-being in secondary schools, based on a survey on victimisation and the social climate. The focus on changing rooms (locker rooms) in physical education (PE) classes allows for an analysis of a space that often escapes the attention of adults. 1,049 students from 13 secondary schools were interviewed. The results show that these rooms are a major location for incidents of violence, from the students’ point of view. Victimisation is particularly high for teasing, voyeurism, group fights or even secreting others’ personal belongings.
L'objet de notre travail est de proposer une approche spatiale du bien-être à l'école sur la base d'une enquête de victima-tion et de climat scolaire. Une focalisation sur les vestiaires d'EPS permet d'examiner un lieu singulier qui échappe la plupart du temps au regard et à la vigilance de l'adulte. Mille quarante-neuf élèves, issus de 13 collèges ont été interrogés. Les résultats montrent qu'il y a bien des lieux propices aux manifestations de violence au sein du collège selon le point de vue des élèves. Les victimations dans les vestiaires appa-raissent singulièrement élevées dans cet espace et en parti-culier les moqueries, le voyeurisme, les bagarres collectives ou encore les dissimulations d'objets. Victimation et climat scolaire au collège : les vestiaires d'éducation physique et sportive L'enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC, 2010) révèle que 32% des élèves français de 11 ans « aiment beaucoup l'école ». Si ce résultat classe la France dans la moyenne haute des pays de l'OCDE, il convient de noter une forte dégrada-tion de cette opinion avec l'âge, et notamment du fait du passage au collège : 42% des élèves, filles et garçons confondus déclarent aimer beaucoup l'école en 6 e , alors qu'ils ne sont plus que 16,3% en 3 e. Selon cette même étude, le lycée représente en revanche une rupture positive, les élèves de seconde ayant une meilleure appréciation de l'école que les élèves de 3 e à âge égal. Le collège semble donc être un moment de « tension » dans le parcours sco-laire d'un élève. C'est pourquoi, nous avons souhaité interroger la question du bien-être en nous inscrivant dans le courant de recherche des enquêtes de victimation et de climat scolaire. En effet, un niveau bas de victimation ainsi qu'un climat scolaire positif impacte favorablement le bien-être à l'école (Haahr et al., 2005 ; OECD, 2009). L'originalité de notre étude consiste alors à adopter une approche spatiale de la victimation et du bien-être à l'école ; la question qui sous-tend notre travail étant la suivante : existe-t-il des lieux spécifiques au sein d'un établissement scolaire qui concentreraient des problèmes de victimations et soutiendraient un relatif mal-être des élèves ?

Domains

Psychology
Fichier principal
Vignette du fichier
2015_Joing_DS.pdf (1.62 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01474497 , version 1 (18-04-2018)

Identifiers

Cite

Isabelle Joing, Olivier Vors. Victimation et climat scolaire au collège : les vestiaires d’éducation physique et sportive. Déviance et Société, 2015, 39 (1), pp.51 - 71. ⟨10.3917/ds.391.0051⟩. ⟨hal-01474497⟩
263 View
727 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More