Le « point archi-sec » et la « grammaire parallèle » de la communication électronique - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2016

Le « point archi-sec » et la « grammaire parallèle » de la communication électronique

Abstract

Cet article s'intéresse aux pratiques de ponctuation dans la communication médiée électronique (désormais CME) et au sentiment linguistique des lecteurs-scripteurs à propos de la ponctuation dans le réseau Twitter. Notre objectif est de mettre en évidence un important glissement interprétatif du point final pour une certaine catégorie d'utilisateurs des supports numériques de communication. Dans un premier temps, nous montrons l'utilité d'un cadre d'analyse des pratiques d'écriture qui relève d'une approche écologique du discours (Paveau 2013b). Nous présentons ensuite quelques données générales sur les pratiques de segmentation dans la CME, puis nous étudions enfin le cas particulier du point final et de sa concurrence avec la fin de transmission dans les tweets et les SMS, en examinant à la fois les faits linguistiques, et le discours ambiant portant sur ces faits, en tant qu'il témoigne du sentiment linguistique des lecteurs-scripteurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
2015-poncutation-modyco.pdf (955.24 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01433801 , version 1 (13-01-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01433801 , version 1

Cite

Antoine Gautier. Le « point archi-sec » et la « grammaire parallèle » de la communication électronique. Sabine Pétillon; Fanny Rinck; Antoine Gautier. La ponctuation à l'aube du XXIème siècle, Éditions Lambert-Lucas, 2016, 978-2-35935-172-9. ⟨hal-01433801⟩
279 View
154 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More