Petite histoire de l'étude du bien-être animal : comment cet objet sociétal est devenu un objet scientifique transdisciplinaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles (Review Article) INRA Productions Animales Year : 2015

Petite histoire de l'étude du bien-être animal : comment cet objet sociétal est devenu un objet scientifique transdisciplinaire

Abstract

Animal welfare is a recent scientific topic, the origins of which can be found in philosophy, physiology (with the introduction of the stress concept), and ethology (with the description of animal behavioural repertoire and needs). In the 1970's, animal welfare became a subject for applied research; the aim was to improve the quality of animal life. Animal welfare was first studied within specific disciplines, e.g. ethologists compared the behaviour of farm animals to that of their wild counterparts and identified behavioral needs. Stress was then found to be related not only to physiology but also psychology. Stress, behavioural needs, and preferences are closely related to each other. Similarly, the links between animal welfare and health were studied, e.g. a malaise behaviour has been identified and the relationship between stress and immunity was highlighted. More recently, frameworks developed in human psychology were applied to animals in order to identify the emotions they may experience. Such studies require that researchers from one discipline interact with researchers from other disciplines, enabling cross-fertilization of concepts. Researchers in animal welfare quickly understood the value of using various indicators covering a wide range of possible disorders such as abnormal behavior, disease, production defects, emotional states, etc. However, this was not per se an interdisciplinary approach. Interdisciplinarity is well illustrated by the Welfare Quality project. During this project, a comprehensive assessment tool of animal welfare was developed on the basis of what matters to animals, as identified by researchers in animal science, and what matters to society as identified by social scientists. We believe that the issue of animal welfare needs to break the boundaries between disciplines and beyond disciplines to engage stakeholders and society as a whole. Transdisciplinarity, e.g. going between and beyond disciplines, will be essential to build a holistic approach and be able to effectively improve the welfare of animals.
Les origines des sciences du bien-être animal peuvent être trouvées dans le débat sur le statut moral des animaux en philosophie, l’introduction de la notion de stress en physiologie et la description du comportement des animaux par les éthologues. Dans les années 1970, le bien-être animal est devenu un objet pour la recherche appliquée dans le but d’améliorer la qualité de vie des animaux domestiques. Il a été d’abord étudié au sein de disciplines, par exemple les éthologues ont comparé le comportement des animaux domestiques à celui de leurs homologues sauvages et des besoins comportementaux ont été identifiés. Il est ensuite apparu que le stress est plus un concept psychologique que physiologique. Des liens entre le stress, les besoins comportementaux et les préférences ont été établis. De même, les liens entre le bien-être et la santé animale ont été étudiés : un comportement de malaise a été identifié et des relations entre stress et immunité ont été relevées. Plus récemment, les cadres élaborés en psychologie humaine ont été appliqués aux animaux afin d’identifier les émotions qu’ils peuvent éprouver. Cela a nécessité que les chercheurs d’une discipline interagissent avec des chercheurs d’autres disciplines, ce qui a permis une fertilisation croisée des concepts. Les chercheurs en bien-être animal ont rapidement compris l’intérêt d’utiliser une gamme d’indicateurs couvrant un large éventail de troubles possibles tels que les comportements anormaux, les maladies, les défauts de production, les états émotionnels, etc. L’approche interdisciplinaire est illustrée par le projet Welfare Quality® au sein duquel un outil d’évaluation globale du bien-être animal a été élaboré sur la base de ce qui importe aux animaux, tel qu’identifié par les chercheurs en sciences animales, et de ce que la société considère comme un bon traitement des animaux, étudié par les chercheurs en sciences sociales. Nous pensons que la question du bien-être animal nécessite de briser les frontières entre disciplines et, au-delà des disciplines, d’engager les porteurs d’enjeux et la société dans son ensemble, afin de construire une approche holistique et être en mesure d’améliorer efficacement le bien-être des animaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
Prod_Anim_2015_28_5_04_1.pdf (631.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01331463 , version 1 (28-05-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01331463 , version 1
  • PRODINRA : 348751
  • WOS : 000370985200005

Cite

Isabelle Veissier, Mara Miele. Petite histoire de l'étude du bien-être animal : comment cet objet sociétal est devenu un objet scientifique transdisciplinaire. INRA Productions Animales, 2015, 28 (5), pp.399-410. ⟨hal-01331463v1⟩
372 View
734 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More