Quartiers et effets de quartier. Analyse de la variabilité de la taille des quartiers perçus dans l'agglomération parisienne - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Annales de géographie Year : 2016

Neighborhoods and neighborhoods effects. Variability in size of perceived neighborhoods in the Paris metropolitan area

Quartiers et effets de quartier. Analyse de la variabilité de la taille des quartiers perçus dans l'agglomération parisienne

Julie Vallée
Guillaume Le Roux

Abstract

The present paper aims to discuss standardized and rigid approaches to neighborhood existing in the literature on neighborhood effects. Investigating the perceived neighborhoods of 650 inhabitants of the Paris metropolitan area (« Santé, Inégalités et Ruptures Sociales » survey), we first analyze the variability in size of perceived neighborhoods according to the urban and social characteristics of residential areas, but also according to the sociodemographic profiles of inhabitants and their neighborhood experiences. As perceived neighborhoods are found to be five times larger in Paris than in small suburban municipalities and four times larger in rich than in poor areas, we aim to underline errors in estimation and interpretation of neighborhood effects which may emerge in studies when they consider « constant size neighborhoods » (e.g. administrative units or circular areas) and neglect the different capacities that populations have in experiencing their neighbourhood of residence.
Cet article propose de discuter des approches rigides et standardisées du quartier qui prévalent dans les études sur les « effets de quartier ». En étudiant les zones que plus de 650 habitants de l'agglomération parisienne (enquête SIRS « Santé, Inégalités et Ruptures Sociales ») définissent comme étant leur quartier de résidence, il s’agit d’abord d’analyser comment la taille des quartiers perçus varie selon la morphologie urbaine et sociale des espaces résidentiels mais aussi selon le profil sociodémographique des habitants et leurs rapports au quartier. Après avoir constaté que les habitants de Paris intra-muros et des espaces socialement favorisés perçoivent leur quartier comme une zone sensiblement plus étendue que les autres habitants, l’idée est de souligner les erreurs de quantification et d'interprétation des effets de quartier auxquels s’exposent les études lorsqu’elles considèrent les quartiers comme des unités spatiales de taille constante (mailles administratives ou zones circulaires) et négligent ainsi les capacités différenciées des populations à s'approprier leur quartier de résidence.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article Quartiers Percus_Annales de Géographie_2016_HAL.pdf (822.52 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01322743 , version 1 (27-05-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01322743 , version 1

Cite

Julie Vallée, Guillaume Le Roux, Pierre Chauvin. Quartiers et effets de quartier. Analyse de la variabilité de la taille des quartiers perçus dans l'agglomération parisienne. Annales de géographie, 2016, 708, pp.119-142. ⟨hal-01322743⟩
286 View
4344 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More