Intérêt du dosage de la progestérone dans le lait lors des premiers contrôles laitiers pour prédire la cyclicité des vaches laitières après vêlage - Archive ouverte HAL Access content directly
Poster Communications Year : 2012

Intérêt du dosage de la progestérone dans le lait lors des premiers contrôles laitiers pour prédire la cyclicité des vaches laitières après vêlage

Abstract

Ovarian activity abnormalities have increased in the last decades in various dairy systems, especially in the Holstein breed. Progesterone concentration is likely to be routinely assayed in milk and could help identifying cows with delayed resumption, cessation of ovarian activity or prolonged luteal phases (PLP). This study was aimed at investigating the use of milk progesterone concentration in milk at the two or three first milk records in order to predict ovarian activity profile. The ovarian activity profiles associated with 380 lactations of Holstein and Normande cows managed by two contrasting feeding systems were analysed. Four to five or five to six week spaced fictive milk records were generated, production and body condition score (BCS) parameters over 100 days were reevaluated and milk progesterone concentration was estimated at each record. Ovarian activity estimators based on the proportion of positive records on a given period were calculated (proportion of luteal activity, PLA). Logistic regression models including these estimators, production and BCS parameters were built in order to predict abnormalities. Delayed resumptions were characterised with a sensibility of 98 % and a specificity of 73 % in a model including PLA over the first 60 days after calving, BCS at nadir and parity. PLP were more difficult to predict, with 73 % sensibility and 75 % specificity for a model including PLA over the first 100 days, interval from calving to first record, milk protein to fat ratio at nadir and breed. The ovarian activity prediction at the animal level is still challenging but can be refined with the help of production and BCS parameters.
L’augmentation des anomalies de cyclicité a été observée chez la vache laitière dans différents systèmes laitiers, principalement en race Holstein. Le dosage de la progestérone en routine dans le lait est amené à se développer et pourrait permettre l’identification des animaux qui présentent un retard de reprise, une interruption de cyclicité ou une phase lutéale prolongée (PLP). L’objectif de cette étude est d’évaluer la prédictibilité du type de profil de cyclicité à partir de données zootechniques et du dosage de la progestérone lors des deux ou trois premiers contrôles laitiers. Les profils de cyclicité associés à 380 lactations de vaches Holstein et Normande conduites dans deux stratégies d’alimentation contrastées ont été utilisés. Des contrôles laitiers espacés de 4-5 ou 5-6 semaines ont été simulés, les performances zootechniques recalculées et la concentration en progestérone estimée. Des indicateurs de cyclicité basés sur la proportion ou la séquence de points positifs (PAL ou SAL) ont été calculés. Des régressions logistiques incluant ces indicateurs et les caractéristiques zootechniques ont été établies pour prédire les différentes anomalies. Les retards de reprise de cyclicité peuvent être détectés avec une sensibilité de 92 % et une spécificité de 76 % dans un modèle incluant la SAL sur les deux premiers contrôles, la note d’état corporel au vêlage et la parité. Les PLP sont plus difficilement caractérisables, avec une sensibilité de 73 % et une spécificité de 75 % pour un modèle incluant la PAL sur 100 jours, l’intervalle vêlage - premier contrôle, le rapport taux protéique sur taux butyreux minimal et la race. A la fréquence des contrôles laitiers, quel que soit l’indicateur utilisé, la prédiction à l’échelle de l’individu reste difficile mais peut s’affiner par des variables zootechniques.
Fichier principal
Vignette du fichier
12Cutullic341_1.pdf (313.26 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01210379 , version 1 (03-06-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01210379 , version 1
  • PRODINRA : 183202

Cite

Erwan Cutullic, Luc Delaby, Yves Gallard, Catherine Disenhaus. Intérêt du dosage de la progestérone dans le lait lors des premiers contrôles laitiers pour prédire la cyclicité des vaches laitières après vêlage. 19. Rencontres Recherches Ruminants (3R), Dec 2012, Paris, France. Institut de l'Elevage - INRA, Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants, 441 p., 2012, Rencontres autour des Recherches sur les Ruminants. ⟨hal-01210379⟩
487 View
203 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More