Traduction artistico-littéraire de la dissidence dans l'Espagne franquiste (1936-1975) - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2013

Traduction artistico-littéraire de la dissidence dans l'Espagne franquiste (1936-1975)

(1)
1

Abstract

After the traumatism of the republicans' defeat that deprived Spain of ninety percent of its intellectuals, the franquist repression struck liberal representatives of culture : the persons who didn't manage to exile themselves were persecuted. Consequently, the country passed through a long time of cultural indigence where was proscribed all that looked like literary or artistic avant-garde. Endeavouring to re-educate mentalities, tastes and to shape the youth according to its criteria, national Spain purged the teaching profession from which six thousand members were shot down, seven thousand imprisoned and two-thirds of schoolmasters dismissed. It enforced catechism in schools, the dominating influence of clergy in instruction, in the University and the recently set up Superior Council of Scientific Research (CSIC). According to if they related in a regretted past or in exactions of the dictatorship, the immaterial historic events and the commemorative sites where they had taken place, aroused nostalgia or revolt, but by what esthetics dancers, singers, authors, painters, sculptors or film-makers sublimated these emotions? Through some examples, we will try to see how cultural movements, heirs to the two suppressed regional autonomies and to artistic avant-gardes, attempted to survive or resuscitate by poetizing history.
Suite au traumatisme de la défaite républicaine qui priva l'Espagne de quatre-vingt-dix pour cent de ses intellectuels, la répression franquiste frappa les représentants libéraux de la culture : les personnalités qui ne parvinrent point à s'exiler furent persécutées. Par conséquent, le pays traversa une longue période d'indigence culturelle où tout ce qui ressemblait à de l'avant-garde littéraire ou artistique était proscrit. Cherchant à rééduquer les mentalités, les goûts et modeler la jeunesse selon ses critères, l'Espagne nationale imposa le catéchisme dans les écoles, l'influence dominante du clergé dans l'enseignement, à l'Université et dans le récemment fondé Conseil Supérieur d'Investigations Scientifiques. Selon s'ils se rapportaient à un passé regretté ou aux exactions de la dictature, les événements historiques immatériels et lieux de mémoire où ils s'étaient déroulés, suscitaient soit la nostalgie soit la révolte, mais par quelle esthétique des danseurs, chanteurs, auteurs, peintres, sculpteurs ou cinéastes sublimèrent-ils ces émotions ? À travers quelques exemples, nous essayerons de voir comment des mouvements culturels, héritiers à la fois des autonomies régionales supprimées ou avortées, et des avant-gardes artistiques, tentèrent de survivre ou de ressusciter par la poétisation de l'histoire.
Not file

Dates and versions

hal-00875028 , version 1 (20-10-2013)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00875028 , version 1

Cite

Marie-Catherine Talvikki Chanfreau. Traduction artistico-littéraire de la dissidence dans l'Espagne franquiste (1936-1975). Presses Universitaires. La poétisation de l'histoire. L'événement en textes et en images, , p. 185-203, 2013, 978-2-7535-2769-0. ⟨hal-00875028⟩

Collections

UNIV-PARIS3 CREC
90 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More