Balanced Scorecard et Pilotage de la Performance : Cas de la Division Forage - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

Balanced Scorecard et Pilotage de la Performance : Cas de la Division Forage

Abstract

" Une entreprise qui ne gagne que de l'argent est bien pauvre ! " disait Henry Ford. Cette phrase résume en fait la philosophie du " Balanced Sorecard ". En 1996, Kaplan et Norton formalisent pour la première fois, le concept de " The Balanced Scorecard ". La traduction française du Balanced Scorecard est " tableau de bord équilibré ", même si les concepteurs insistent sur le fait qu'il n'est pas un simple tableau de bord mais un système intégré de management pour suivre la mise en œuvre de la stratégie. Il organise les indicateurs en quatre perspectives : 1. Perspective " Financière " : chiffre d'affaires, résultats, retour sur investissements, etc. 2. Perspective " Client " : satisfaction, fidélité, image de marque, qualité des services, etc. 3. Perspective " Processus interne " : organisation, durée, coûts, chaîne logistique, etc. 4. Perspective " Apprentissage et croissance " : développement des compétences, capitalisation des connaissances métier, pérennisation, capacité d'innovation, etc. Ces quatre perspectives visent à concentrer l'attention du management sur les questions fondamentales pour l'atteinte des objectifs : * Comment devrions-nous être perçus par nos actionnaires ? * Comment devrions-nous être perçus par nos clients ? * Pour satisfaire nos actionnaires et nos clients, sur quels processus critiques devons-nous s'appuyer et exceller ? * Comment garder notre capacité de s'adapter et de s'améliorer ? Cette approche contribue à dépasser les indicateurs financiers pour s'intéresser aux sources de performances : les clients, les processus et la dynamique de croissance de l'entreprise. Elle facilite le passage de la simple vision comptable à une vision plus globale de la performance c'est-à-dire, à la mise en avant du propre de l'entreprise, de sa culture et de ses hommes. Il ne s'agit pas de favoriser un type de performance au détriment des trois autres domaines. Un manager décideur peut vérifier que toutes ses décisions sont équilibrées. Le BSC est donc, un outil de pilotage et de suivi des performances. Il se présente comme un ensemble d'indicateurs liés à la stratégie de l'entreprise en offrant au manager, l'opportunité de piloter tous les déterminants de la performance. Ces derniers représentent les facteurs clefs de succès et sont déclinés par des actions et des résultats de nature financière, non financières, quantitatives et qualitatives avec des orientations à court et à long terme. La problématique du pilotage de la performance et la définition des indicateurs fiables de sa mesure demeure une préoccupation permanente des managers et actionnaires des entreprises. Elle se traduit par des questionnements fondamentaux : * Quels sont les outils ou indicateurs de pilotage existants dans l'entreprise ? * Quelles sont les forces et les faiblesses des outils actuels ? * Quelles méthodes sont utilisées ? * Quels sont les avantages et les limites de chaque indicateur ? * Qui les utilise, qui les analyse, qui les valorise ? * Quels nouveaux objectifs sont fixés pour créer un système de pilotage efficace? Le but de cette communication est d'approcher ces préoccupations en se basant sur la capitalisation des expériences managériales. Une application à la Division Forage sera proposée.
Fichier principal
Vignette du fichier
JST7_Balanced_Scoredcard_pilotage_performance.pdf (234.71 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-00824497 , version 1 (21-05-2013)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00824497 , version 1

Cite

Abdelkader Baaziz, Mustapha Khelil. Balanced Scorecard et Pilotage de la Performance : Cas de la Division Forage. Journées Scientifiques et Techniques de Sonatrach JST'7, Nov 2006, Oran, Algérie. ⟨hal-00824497⟩

Collections

UNIV-AMU
1647 View
22916 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More