SUIVI DU PHYTOPLANCTON DANS LES LACS URBAINS A L'AIDE D'UNE BOUEE INSTRUMENTEE : LE CAS DU LAC D'ENGHIEN-LES-BAINS - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2011

SUIVI DU PHYTOPLANCTON DANS LES LACS URBAINS A L'AIDE D'UNE BOUEE INSTRUMENTEE : LE CAS DU LAC D'ENGHIEN-LES-BAINS

Abstract

Durant les dernières décennies, la qualité des eaux de surface s'est fortement dégradée en raison des activités anthropiques dans les bassins versants : agriculture, changements d'occupation du sol, rejets d'eaux usées, urbanisation à l'origine d'un ruissellement plus important et plus chargé en polluants. Dans les milieux aquatiques, la communauté phytoplanctonique joue un rôle clé dans la biodiversité de l'écosystème et par conséquent, dans la qualité de leurs eaux. Il est donc indispensable de surveiller la biomasse du phytoplancton, la fréquence et l'intensité des efflorescences, ainsi que de comprendre les facteurs qui contrôlent la dynamique phytoplanctonique. Récemment, de nouvelles méthodes de surveillance de la qualité de l'eau (télédétection aéroportée, stations de surveillance flottantes...) ont été mises en place dans les milieux marins et dans les milieux d'eau douce. Le projet Proliphyc - Système de surveillance des PROliférations PHYtoplanctoniques - Application aux Cyanobactéries (programme ANR-PRECODD 2007-2010) a développé un système de surveillance, d'alerte en temps réel et de prévision des proliférations de phytoplancton dans les écosystèmes d'eau douce. Une bouée, autonome en énergie, dotée de capteurs aériens et immergés, mesure à un pas de temps de 30 minutes les variables météorologiques et de qualité de l'eau (concentrations en O2 dissous et en chlorophylle-a, température, conductivité et pH). L'ensemble des mesures sont transmises par GPRS vers une base de données permettant le suivi en temps réel des conditions du plan d'eau. Ces données permettent également d'alimenter un modèle hydrodynamique couplé à un modèle écologique qui simule l'évolution thermique du lac et la croissance du phytoplancton. Au cours du projet, le système Proliphyc a été étudié sur trois plans d'eau français représentatifs de ces milieux en climat tempéré. Parmi eux, le lac d'Enghien-les-Bains (Val-d'Oise), un lac urbain peu profond (profondeur moyenne de 1,3 m, 41 ha), est fréquemment touché par des efflorescences des cyanobactéries de l'espèce Planktothrix agardhii, potentiellement productrice de la toxine microcystine. Ce lac a été modélisé avec le modèle couplé DYRESM-CAEDYM. Les premiers résultats montrent l'intérêt de l'utilisation de ce type de modèle, alimenté par des mesures à haute fréquence, pour simuler le fonctionnement d'un lac urbain de faible profondeur. De plus, DYRESM-CAEDYM peut être envisagé comme outil de prévision à court et à moyenne terme des efflorescences de cyanobactéries dans des lacs urbains tel que le lac d'Enghien-les-Bains.
Fichier principal
Vignette du fichier
09-JSE-2011-Silva-Manuscrit-2011-07-01.pdf (557.48 Ko) Télécharger le fichier
9-JSE-2011-Silva-Presentation-2011-03-30.pdf (2.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Format : Other

Dates and versions

hal-00608282 , version 1 (12-07-2011)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00608282 , version 1

Cite

Talita Silva, Bruno J. Lemaire, Brigitte Vinçon-Leite. SUIVI DU PHYTOPLANCTON DANS LES LACS URBAINS A L'AIDE D'UNE BOUEE INSTRUMENTEE : LE CAS DU LAC D'ENGHIEN-LES-BAINS. 22èmes Journées Scientifiques de l'Environnement - Reconquête des environnement urbains: les défis du 21ème siècle, Feb 2011, Créteil, France. ⟨hal-00608282⟩
455 View
1791 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More