Le territoire des Arvernes : limites de cité, tropismes et centralité - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2007

Le territoire des Arvernes : limites de cité, tropismes et centralité

Frédéric Trément
Jean-Pierre Chambon
  • Function : Author
Vincent Guichard

Abstract

En conclusion, on retiendra que les limites du diocèse de Clermont ont de bonnes chances de pérenniser les limites préromaines de la cité des Arvernes. On insistera sur la cohérence des informations fournies par les textes anciens, l’archéologie et la linguistique historique. Ces différentes sources permettent de restituer un vaste territoire, relativement centralisé, au sein duquel les zones de peuplement dense sont, logiquement, celles qui connaissent le plus fort dynamisme économique. Un espace qui, pour être précisément délimité, n’en est pas moins perméable aux échanges économiques et culturels, générateurs de diversité. L’hypothèse d’un tropisme méridional de la cité arverne, suggérée par l’analyse linguistique de J.-P. Chambon et par un faisceau d’indices historiques, mériterait d’être étayée, dans l’avenir, par un argumentaire de nature archéologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Trément 2007 Le territoire des Arvernes.pdf (1.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-00352144 , version 1 (13-10-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00352144 , version 1

Cite

Frédéric Trément, Jean-Pierre Chambon, Vincent Guichard, David Lallemand. Le territoire des Arvernes : limites de cité, tropismes et centralité. XXVIIe colloque international de l'Association Française pour l'Étude de l'Âge du Fer, Christine Mennessier-Jouannet; Yann Deberge, May 2003, Clermont-Ferrand, France. pp.99-110. ⟨hal-00352144⟩
303 View
54 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More