Autonomous seismological station (Fairfield node) of the national mobile seismological park SisMob deployed on the lake of Vallunden (Svalbard - Norway) during Icewaveguide project. - Archive ouverte HAL Access content directly
Image (Photography) Year : 2019

Autonomous seismological station (Fairfield node) of the national mobile seismological park SisMob deployed on the lake of Vallunden (Svalbard - Norway) during Icewaveguide project.

Station sismologique autonome (node Fairfield) du parc national sismologique mobile SisMob déployée sur le lac de Vallunden (Svalbard - Norvège) dans le cadre du projet Icewaveguide.

(1)
1

Abstract

The sea ice is disappearing with global warming, and if the trend is clear over the last few decades, scientists are still wondering about the speed of this disappearance, which seems much greater than the models predict. To better assess the quality of the polar ice (its thickness, its degree of fracturing), a team of scientists conducted a reconnaissance and test expedition in February and March 2019. The objective was to listen to the natural vibrations of the ice pack to deduce its mechanical characteristics (thickness, solidity, etc.). A pilot site was identified in Svalbard, at 78° north latitude, as close as possible to the Arctic pack ice. 250 seismic sensors (seismometers) from the SisMob mobile instrument park of Résif were installed there for one month to record the vibrations and murmurs of this small ephemeral pack ice (it forms only a few months per year) in the Sveagruva fjord. This picture shows one of the one hundred autonomous seismological stations (Fairfield nodes) belonging to the national park of land mobile seismological instruments (Sismob) which were installed for a measurement campaign on the frozen lake of Vallunden (Svalbard - Norway). The ice was first excavated using a specific tool, designed in the laboratory and made by a subcontractor. This ice-cutting tool made it possible to quickly dig a hole the size of the nodes, thus facilitating their positioning. Sismob is one of the specific actions of the French Réseau sismologique et géodésique français Résif, a national research infrastructure dedicated to the observation and understanding of the internal Earth structure and dynamics. Résif is based on observation networks of high technological level, composed of seismological, geodetic and gravimetric instruments deployed densely throughout France. The data collected allow to study with a high spatio-temporal resolution the ground deformation, the superficial and deep structures, the seismicity at the local and global scale and the natural hazards, especially seismic, on the French territory. Résif integrates with European (EPOS - European Plate Observing System) and worldwide instruments that allow to image the interior of the Earth as a whole and to study many natural phenomena.
La banquise est en train de disparaître avec le réchauffement climatique, et si la tendance est claire sur les dernières décennies, les scientifiques s’interrogent encore sur la vitesse de cette disparition, qui semble beaucoup plus importante que les modèles ne le prédisent. Pour mieux évaluer la qualité de la glace polaire (son épaisseur, son degré de fracturation), une équipe de scientifiques a mené une expédition de reconnaissance et de test en février et mars 2019. Objectif : écouter les vibrations naturelles de la banquise pour en déduire ses caractéristiques mécaniques (épaisseur, solidité…). Un site pilote a été identifié au Svalbard, à 78° de latitude nord, au plus proche de la banquise arctique. 250 capteurs sismiques (sismomètres) du parc d’instruments mobiles SisMob de Résif y ont été installés pendant un mois pour enregistrer les vibrations et murmures de cette petite banquise éphémère (elle ne se forme que quelques mois par an) dans le fjord de Sveagruva. Cette photo montre l'une des cent stations sismologiques autonomes (nodes Fairfield) faisant partie du parc national d'instruments sismologiques mobiles terrestres (Sismob) qui ont été installées pour une campagne de mesures sur le lac gelé de Vallunden (Svalbard - Norvège). La glace a tout d’abord été creusée à l’aide d’un outil spécifique, conçu au laboratoire et réalisé par un sous-traitant. Cet outil de fraisage à glace a permis de creuser rapidement un trou à la dimension des nodes, facilitant ainsi leur positionnement. Sismob est l'une des actions spécifiques du Réseau sismologique et géodésique français Résif, une infrastructure de recherche nationale dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. Résif se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Les données recueillies permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. Résif s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European Plate Observing System) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels.

Dates and versions

hal-03030359 , version 1 (30-11-2020)

Licence

Attribution - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03030359 , version 1

Cite

Benjamin Vial. Autonomous seismological station (Fairfield node) of the national mobile seismological park SisMob deployed on the lake of Vallunden (Svalbard - Norway) during Icewaveguide project.. Photography. Lac de Vallunden (Sveagruva), Svalbard and Jan Mayen. 2019. ⟨hal-03030359⟩
66 View
16 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More