De l’ethnologie griaulienne à ses usages dogon et maliens - Politika.io, le politique à l'épreuve des sciences sociales Access content directly
Journal Articles Passés Futurs Year : 2021

De l’ethnologie griaulienne à ses usages dogon et maliens

Abstract

En travaillant entre 1931 et 1956 sur les Dogon de l’actuel Mali, l’ethnologue français Marcel Griaule a forgé et popularisé l’image d’une société traditionnelle immuable. Après avoir reconstitué la genèse de cette représentation forgée en contexte colonial, cet article analyse ses diverses formes de réappropriation, d’adaptation, de rejet ou d’oubli par les élites urbaines maliennes. Explicitement ou de manière dissimulée, celles-ci ont exploité les traits culturels dogon valorisés par Griaule, soit pour satisfaire les touristes étrangers en reprenant alors le discours ethnologique, soit, au contraire, pour promouvoir une vision dynamique de leur identité, en transformant notamment ces éléments de la « tradition » en modèle exemplaire d’émancipation politique et de démocratie africaine.

Domains

History
Fichier principal
Vignette du fichier
De l'ethnologie griaulienne.pdf (473.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03500801 , version 1 (05-01-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

Cite

Anne Doquet, Eric Jolly. De l’ethnologie griaulienne à ses usages dogon et maliens. Passés Futurs, 2021, Usages postcoloniaux du colonial - 1, 10, https://www.politika.io/fr/article/lethnologie-griaulienne-a-ses-usages-dogon-maliens. ⟨hal-03500801⟩
152 View
126 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More