Association entre le parcours de soins pré-dialyse et la survie et l’accès à la greffe post-dialyse des insuffisants rénaux chroniques terminaux [Conference paper] - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Néphrologie & Thérapeutique Year : 2022

Association entre le parcours de soins pré-dialyse et la survie et l’accès à la greffe post-dialyse des insuffisants rénaux chroniques terminaux [Conference paper]

, (1, 2, 3) , , , , , (3, 4, 1, 2)
1
2
3
4

Abstract

Introduction L’impact du parcours de soins pré-dialyse sur le devenir post-dialyse est peu étudié. L’objectif était d’étudier la survie et l’accès à la greffe post-dialyse en tenant compte des parcours de soins pré-dialyse. Description/méthodes Les données relatives aux patients adultes ayant démarré la dialyse en France en 2015 ont été extraites du registre REIN et celles de parcours de soins dans l’année pré-dialyse du Système National des Données de Santé (SNDS). Le modèle de Cox a été utilisé pour étudier la survie et l’accès à la greffe. Résultats Au total, 8856 patients ont été inclus. Le risque de décès (à 6 mois, 1 an et 3 ans) est plus faible pour les patients ayant consulté un néphrologue plus d’une fois dans les 6 mois pré-dialyse comparés à ceux qui consultent qu’une seule fois. La probabilité d’être inscrit sur la liste d’attente (HR = 1,3, 95 % CI = 1,1–1,5 à 1 an et HR = 1,2, 95 % CI = 1,1–1,4 à 3 ans) et d’être greffé (HR = 1,8, 95 % CI = 1,2–2,6 à 1 an et HR = 1,3, 95 % CI = 1,1–1,5 à 3 ans) est plus élevée pour les patients ayant consulté plus de 3 fois leur néphrologue dans l’année pré-dialyse comparés à ceux qui consultent qu’une seule fois. La survie (à 6 mois, 1 an et 3 ans) est plus faible pour les patients ayant démarré une dialyse en urgence (avec ou sans cathéter) ou programmée avec cathéter comparé aux patients démarrant une dialyse programmée sur fistule. Conclusion Le suivi néphrologique dans l’année précédant le démarrage de la dialyse est associé à une meilleure survie et un meilleur accès à la greffe post-dialyse. Comparés aux patients qui démarrent une dialyse programmée sur fistule, les autres patients ont une moins bonne survie et une moindre probabilité d’accès à la greffe. Ces résultats montrent l’importance de l’adressage précoce des patients aux néphrologues par les médecins généralistes.
Not file

Dates and versions

hal-03821313 , version 1 (19-10-2022)

Identifiers

Cite

J. Piveteau, Maxime Raffray, C. Couchoud, C. Ayav, V. Chatelet, et al.. Association entre le parcours de soins pré-dialyse et la survie et l’accès à la greffe post-dialyse des insuffisants rénaux chroniques terminaux [Conference paper]. Néphrologie & Thérapeutique, 2022, Congrès SFNDT 2022 4-7 octobre, Rennes, 18 (5), pp.452. ⟨10.1016/j.nephro.2022.07.052⟩. ⟨hal-03821313⟩
8 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More