Nosocomial transmission of hepatitis B virus associated with endomyocardial biopsy - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Gastroentérologie Clinique et Biologique / Research and Clinics in Hepatology and Gastroenterology Year : 2006

Nosocomial transmission of hepatitis B virus associated with endomyocardial biopsy

Transmission nosocomiale du virus de l'hépatite B chez les malades après transplantation cardiaque: mise en évidence du rôle des biopsies endomyocardiques

, (1) , , , , , (2, 3) , , , ,
1
2
3
Michel Rosenheim
  • Function : Author
Lieven Stuyver
  • Function : Author
Richard Dorent
Franck Golliot
  • Function : Author
Pascal Astagneau
  • Function : Author
Annick Delcourt
  • Function : Author
Iradj Gandjbakhch
  • Function : Author
Jean-Marie Huraux
  • Function : Author
Françoise Lunel
  • Function : Author

Abstract

OBJECTIVES: A high prevalence of chronic hepatitis B has been previously reported in heart transplant recipients in our center. Nosocomial transmission of hepatitis B has been therefore suggested. The aim of the present study was to investigate an outbreak of hepatitis B infection in heart transplant recipients and to to look for nosocomial acquisition of hepatitis B in these patients. METHODS: In a retrospective case-control study, review of transvenous endomyocardial biopsy (TEB) procedure, line probe assay and DNA sequencing for characterization of the outbreak isolate genotypes were performed in order to assess the possible risk of nosocomial transmission of hepatitis B in the setting of heart transplantation. Case was defined as a patient negative for HBsAg before heart transplantation and positive after. Controls were matched with cases by date of transplantation and time-interval of HBV infection occurrence in the cases patients. RESULTS: Transmission of HBV was associated with the number of HBsAg positive patients undergoing TEB the same day and in the same ward (OR=1.17, per additional encounter; 95%CI=1.01-1.37, P=0.02) and with the total number of TEB undergone after a HBsAg positive patient (OR=1.43 for additional encounter, 95%CI=0.97-2.1, P=0.056) but not with the number of biopsies. The virological study identified eight different strains. No common devices nor gloves, drapes, or medical solution were shared among patients during TEB. One staff member, but no surgeon, was HBsAg positive. No further case occurred after implementation of control measures. CONCLUSIONS: Patient-to-patient transmission during TEB sessions was demonstrated by the virological and the case-control studies. This transmission occurred without evidence of blood contact through vials or devices. There is strong evidence that this transmission may be due to the spread of infective blood droplets on the environmental surfaces and the material during the TEB procedure.
Buts Une prévalence élevée d'hépatite chronique B a été rapportée après transplantation cardiaque dans notre centre. Des travaux de notre groupe ont émis l'hypothèse d'une transmission nosocomiale de l'infection par le virus de l'hépatite B chez ces malades. Le but de cette étude était d'étudier une épidémie d'hépatite B chez les malades transplantés cardiaques de notre centre et de démontrer le caractère nosocomial de cette épidémie. Méthodes Lors de cette étude rétrospective cas contrôles la procédure des biopsies myocardiques trans-veineuses (BTV) a été revue. Une analyse moléculaire avec caractérisation des isolats et des génotypes a été effectuée dans le but d'évaluer la possibilité d'une transmission nosocomiale de l'infection par le virus de l'hépatite B dans le contexte de la transplantation cardiaque. Les cas index étaient définis comme des malades antigène HBs négatif avant la transplantation et positif après. Les malades contrôles ont été appariés avec les cas index pour la date de la transplantation cardiaque et l'intervalle entre la greffe et l'apparition de l'antigène HBs chez les cas index. Résultats La transmission de l'infection par le virus de l'hépatite B était associée de façon significative avec le nombre de patients Antigène HBs positif ayant eu une BTV le même jour et dans la même salle de cathétérisme (OR = 1,17; IC 95 % 1,01-1,37, P = 0,02) et avec le nombre total de BTV réalisées après un malade antigène HBs positif (OR = 1,43; IC 95 % = 0,97-2,1, P = 0,056) mais pas avec le nombre de biopsies. L'analyse virologique a identifié 8 souches différentes. Aucun partage de linge, de matériels solides ou de perfusion n'a eu lieu entre les malades pendant les BTV. Un membre de l'équipe soignante était positif pour l'antigène HBs mais aucun chirurgien ne l'était. Après l'institution de mesures d'hygiène drastique aucune nouvelle contamination n'est apparue. Conclusion Une transmission de malade à malade de l'infection par le virus de l'hépatite B survenant lors des BTV a été documentée par l'analyse virologique et l'étude de cas témoins. Cette transmission a eu lieu en l'absence de contact sanglant direct ou indirect. Il existe une forte présomption d'une contamination liée à la dissémination de particules contaminantes sur les surfaces ou le matériel durant les BTV.
Not file

Dates and versions

hal-00465327 , version 1 (19-03-2010)

Identifiers

Cite

Michel Rosenheim, Jean-François Cadranel, Lieven Stuyver, Richard Dorent, Franck Golliot, et al.. Nosocomial transmission of hepatitis B virus associated with endomyocardial biopsy. Gastroentérologie Clinique et Biologique / Research and Clinics in Hepatology and Gastroenterology, 2006, 30 (11), pp.1274-80. ⟨10.1016/s0399-8320(06)73535-7⟩. ⟨hal-00465327⟩
247 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More