A new look at the ethology of the cave hyena in deep karst, from the study of cave de l’Aldène (Hérault) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Karstologia Mémoires Année : 2022

A new look at the ethology of the cave hyena in deep karst, from the study of cave de l’Aldène (Hérault)

Nouveau regard sur l’éthologie de l’hyène des cavernes et sa fréquentation de l’endokarst profond. L’exemple de l’Aldène (Hérault)

(1) , (1) , (2)
1
2

Résumé

Aldène is an important karstic system located in Southern France. This karstic cavity preserves an important an rich archaeological and cultural heritage covering a wide time span from the Early Palaeolithic up to modern times and industrial era. Aldène is also known for its Late Paleolithic‐Mesolithic human occupation up to the deepest part of the cavity. This cave is also an important paleontological site, where the presence of the cave hyena (Crocuta crocuta spelaea) is remarkable. This species inhabited the cavity providing us numerous remains including bones and bioglyphes (footprints, coprolites, etc.) as well which are located up to the deepest part of the karstic system. While the cave hyena is generally considered as a trogloxene species, using only shallow endokarst as breeding or living lair, the bioglyphes from Aldène highlight new information and questions about the palaeoethology in cave hyena (such as a more important trogophile behavior than expected). Here we present the preliminary analysis of the ichnological records at Aldène. This research should provide clues to recognize and preserve these particular non‐osseous remains.
L'Aldène constitue un très vaste réseau karstique situé dans le Sud de la France. Il s'ouvre au sein des gorges de la Cesse qui incisent le Causse du Minervois sur la frange méridionale de la Montagne Noire. Cette cavité conserve un très riche patrimoine archéologique, du Paléolithique ancien à l'époque moderne et industrielle, dont de nombreux témoignages d'une fréquentation humaine du réseau profond au début du Paléolithique supérieur et au Mésolithique. L’Aldène constitue aussi un extraordinaire gisement paléontologique où la présence de l'hyène des cavernes (Crocuta crocuta spelaea) est remarquable. Cette espèce a laissé de nombreux vestiges très bien conservés, et notamment des bioglyphes (empreintes, coprolithes, etc.), dans des secteurs profonds du réseau. Alors que l'hyène des cavernes est souvent considérée comme un taxon trogloxène, fréquentant épisodiquement l'endokarst peu profond pour des raisons de prédation ou de reproduction, les vestiges de l'Aldène, mal documentés ou encore inédits, induisent de nouvelles problématiques sur l'éthologie de ce carnivore, en lien avec une troglophilie probablement plus importante. L'étude ichnologique qui est entreprise ici doit également permettre d'apporter un cadre de connaissances pour l'observation et la conservation des sols dans la pratique de la spéléologie.
Fichier sous embargo
Fichier sous embargo
1 8 17
Année Mois Jours
Avant la publication

Dates et versions

hal-03817193 , version 1 (17-10-2022)

Licence

Paternité - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03817193 , version 1

Citer

Nicolas Lateur, Jean-Baptiste Fourvel, Philippe Galant. Nouveau regard sur l’éthologie de l’hyène des cavernes et sa fréquentation de l’endokarst profond. L’exemple de l’Aldène (Hérault). Karstologia Mémoires, 2022, 18th Internation al Congress of Speleology, Vol. 5. Karst sediment, Palaeontology and Archaeology (25), pp.347-350. ⟨hal-03817193⟩
1 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More