The Cave bear (Ursus spelaeus) scratches in Chauvet cave (Ardèche, France): identification, 3D mapping and paleoethological consideration from wall marking activities - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Proceedings/Recueil Des Communications Karstologia Mémoires Année : 2022

The Cave bear (Ursus spelaeus) scratches in Chauvet cave (Ardèche, France): identification, 3D mapping and paleoethological consideration from wall marking activities

(1) , (1) , (2) , (3) , (2) , (4) , , (1) , (2) , (5) , , (6) , (2)
1
2
3
4
5
6
Nicolas Frerebeau
Diego Garate Maidagan
  • Fonction : Auteur
Olivia Rivero
  • Fonction : Auteur

Résumé

The Chauvet Cave in southeastern France (Ardèche) is world famous for its exceptionally well-preserved rock art (paintings, engravings), dating exclusively from the early Late Paleolithic (32-36,000 years). This cavity also contains evidence of occupation by cave bears (Ursus spelaeus), on the floors (bones, beds, footprints) and walls (scratches, bärenschliffen). Based on both 3D scans and photogrammetric datasets of floors, walls and vaults in several galleries, a morphometric analysis is currently carried out and proposes a new methodological approach for these paleobiological records (size and shape of scratches, individual measurements of scratches, inter-scratches measurements, density of scratches/m 2 , height of ursid marks on the walls, variability, spatialization). First results suggest a high density of scratches in deeper galleries of the cavity (between 80 and 160 meters from the Paleolithic entrance). Scratch sizes reveal intense wall marking activities by cave bear cubs and adult females and in a much less proportion by adult/large males. Résumé Les griffades d'ours des cavernes dans la grotte Chauvet (Ardèche) : identification, cartographie 3D des activités marquées sur les parois et considérations paléoéthologiques. La grotte Chauvet Pont d'Arc dans le sud-est de la France (Ardèche) est mondialement célèbre en raison de l'exceptionnelle préservation des représentations artistiques (peintures, gravures), datées exclusivement du Paléolithique supérieur ancien (32-36.000 ans). Cette grotte renferme également des indices de fréquentation par les ours des cavernes (Ursus spelaeus), sur les sols (ossements, bauges, empreintes) et les parois (griffades, polis de parois). Reposant à la fois sur un scannage 3D des sols, parois et voûtes ainsi que sur des relevés photogrammétriques, une analyse morphométrique des griffades a été engagée pour différentes galeries et propose une nouvelle méthode d'étude pour ces enregistrements paléobiologiques (forme et taille des griffades, mesures de griffades isolées, mesures inter-griffades, densité de griffades/m 2 , hauteur des marques ursines sur les parois, variabilité et répartition spatiale). Les premiers résultats suggèrent une forte densité de griffades dans les galeries les plus profondes de la cavité (entre 80 et 160 mètres de l'entrée paléolithique). La taille des griffades traduit un marquage intense des parois par les oursons et les adultes femelles et dans une mesure bien moindre par les ours des cavernes mâles.
Fichier sous embargo
Fichier sous embargo
1 8 18
Année Mois Jours
Avant la publication

Dates et versions

hal-03817170 , version 1 (17-10-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03817170 , version 1

Citer

Philippe Fosse, Jean-Baptiste Fourvel, François Baleux, Nicolas Frerebeau, Carole Fritz, et al.. The Cave bear (Ursus spelaeus) scratches in Chauvet cave (Ardèche, France): identification, 3D mapping and paleoethological consideration from wall marking activities. Karstologia Mémoires, 25 (5), pp.343-346, 2022, 18th International Congress of Speleology. ⟨hal-03817170⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More