"La psychose débutante comme catégorie productrice de normes. Contribution à l'histoire des pratiques de santé, France-Allemagne 1945-1989" - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year :

"La psychose débutante comme catégorie productrice de normes. Contribution à l'histoire des pratiques de santé, France-Allemagne 1945-1989"

(1)
1
Emmanuel Delille

Abstract

La catégorie de psychose débutante fait partie des classifications médicales usuelles, à la fois au seuil des savoirs qui constituent l'ossature du champ de la santé mentale, et catégorie normative, susceptible de donner une signification médicale à un ensemble de conduites d'abord identifiées comme bizarreries de comportements, propos, émotions et états mentaux étranges, puis requalifiées en tant que prodromes d'une maladie mentale. De plus, elle fait l'objet de nombreuses publications depuis les années 1990, sans que l'on sache quelles furent vraiment les pratiques de santé dans le passé, avant d'être un objet de protocoles standardisés de recherche, de prévention et de soin. En nous appuyant principalement sur les archives de l'Hôpital de Bonneval, et en établissant des rapprochements et des différences avec d'autres hôpitaux français et allemands dans les années 1950 à 1980, nous donnons des exemples de son maniement dans la clinique, à partir d'un type de sources encore peu utilisées dans l'histoire de la seconde moitié du XXe siècle, les dossiers médicaux. Ce cadre étant posé, nous procédons à l'analyse des enchaînements entre les certificats, les premiers entretiens cliniques, le récit d'anamnèse, la construction du diagnostic, les indications de traitement, le pronostic, etc., autant d'indices diachroniques qui offrent un lieu d'observation des savoirs et savoir-faire impliqués - ou pas. En effet, il ne s'agit pas tant ici d'évaluer l'impact de certaines doctrines que d'examiner quels sont les signes cliniques et les dichotomies conceptuelles sur lesquels les cliniciens s'appuient, et de questionner l'usage d'outils comme les tests psychologiques. On peut alors dégager le constat que la clinique n'est pas seulement une production de signes objectifs, mais que les symptômes subjectifs font aussi partie des pratiques de santé en psychiatrie, à partir du moment où elle en fait une catégorie normative, intermédiaire entre des conduites atypiques et un diagnostic caractérisé, comme la schizophrénie.
Not file

Dates and versions

halshs-00923870 , version 1 (05-01-2014)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00923870 , version 1

Cite

Emmanuel Delille. "La psychose débutante comme catégorie productrice de normes. Contribution à l'histoire des pratiques de santé, France-Allemagne 1945-1989". 24th Internation Congress of History of Science, Technology and Medicine (ICHSTM)., Jul 2013, Manchester, Royaume-Uni. ⟨halshs-00923870⟩

Collections

CNRS HIPHISCITECH
62 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More