The Correspondence between Henri Poincaré, Astronomers, and Geodesists - Archive ouverte HAL Access content directly
Books Year : 2016

The Correspondence between Henri Poincaré, Astronomers, and Geodesists

La correspondance entre Henri Poincaré, les astronomes, et les géodésiens

(1) , (2) , (2) , (2)
1
2

Abstract

The letters in this volume cover Poincaré's multifaceted career in astronomy in its entirety, extending from the time of his first publications in 1880 to the end of his life in 1912. At a tender age, Poincaré established his authority in questions of celestial mechanics, and his counsel was soon sought out on technical points by the leading astronomers and geodesists of the day, including C.V.L. Charlier, G.H. Darwin, F.R. Helmert, A. Lindstedt, A.M. Lyapunov, Simon Newcomb, and Karl Schwarzschild. Poincaré and his correspondents take up topics ranging from the three-body problem to perturbation theory and the equilibrium figures of rotating fluid masses. The volume also sheds light on Poincaré's three terms as president of the Bureau of Longitudes, where he guided French astronomy through ambitious projects, such as measuring an arc of meridian near Quito, and a Franco-British dispute over the difference in longitude between Greenwich and Paris.
Les lettres du troisième volume de la Correspondance de Poincaré scandent toute son œuvre astronomique, allant de ses premiers mémoires sur les courbes définies par une équation différentielle (1881), jusqu'aux analyses des hypothèses cosmogoniques (1911). Encore très jeune, Poincaré s'est fait remarquer pour sa maîtrise des questions de la mécanique céleste, de tel sorte que les astronomes et les géodésiens l'ont souvent interpellé, y compris O. Callandreau, C.V.L. Charlier, G.H. Darwin, F.R. Helmert, A. Lindstedt A.M. Lyapunov, Simon Newcomb, Karl Schwarzschild et F. Tisserand. Avec ses correspondants, Poincaré abordait les questions principales de l'astronomie mathématique, du célèbre problème des trois corps à la théorie des perturbations et aux figures d'équilibre des masses fluides en rotation. La correspondance de Poincaré éditée et annotée dans ce volume concerne, au-delà des mémoires mathématiques, l'activité de Poincaré en tant que Professeur d'astronomie mathématique et de mécanique céleste à la Sorbonne, rédacteur en chef du \emph{Bulletin astronomique}, et membre du Bureau des longitudes, que Poincaré a présidé à trois reprises. Sa correspondance illumine, dans ce dernier cadre, la réalisation de la mesure d'un arc de méridien à Quito, et le règlement d'un différend franco-britanique à propos de la différence de longitude entre Greenwich et Paris.

Dates and versions

hal-01367829 , version 1 (19-09-2016)

Identifiers

Cite

Scott A. Walter (Dir.). La correspondance entre Henri Poincaré, les astronomes, et les géodésiens. Scott A. Walter; Philippe Nabonnand; Ralf Krömer; Martina Schiavon. Birkhäuser, 3, 2016, Publications des Archives Henri Poincaré, Gerhard Heinzmann, 978-3-7643-7167-8. ⟨10.1007/978-3-7643-8293-3⟩. ⟨hal-01367829⟩
238 View
1 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More