Ophite Tower of Lourdes - building instrumented as part of the RAP-NBAP (National Building Array Program) - Station PYTO (Hautes-Pyrénées) - EPOS-FRANCE Access content directly
Image (Photography) Year : 2008

Ophite Tower of Lourdes - building instrumented as part of the RAP-NBAP (National Building Array Program) - Station PYTO (Hautes-Pyrénées)

Tour Ophite de Lourdes - bâtiment instrumenté dans le cadre du programme RAP-NBAP (National Building Array Program) - Station PYTO (Hautes-Pyrénées)

Abstract

The Ophite Tower in Lourdes is a building that was instrumented in 2008 as part of the national building instrumentation program with the support of the Ministry in charge of natural risk prediction (MEDDE), the Martinique General Council, the CNRS/INSU and Ifsttar (RAP-NBAP). This building is a high-rise residential building with 20 storeys. A set of 24 accelerometers sensors were deployed on the different floors of this tower to study the building's response to seismic sollicitions. The Lourdes area is a major seismic zone in France. This instrumentation, distributed throughout the building, makes it possible to continuously record accelerations within the structure. These records are useful to monitor the evolution and response of this structure when an earthquake occurs in the area of interest. But also by exploiting the seismic noise captured by the accelerometers, we are able to study the building's response to other natural phenomena (meteorological, for example, by studying the structure's response to thermal variations). The measurements are also used to optimize numerical methods for predicting structural responses to seismic stresses. The picture shows two of the sensors installed on the roof of the building. The concrete manhole, used to protect the equipment from the elements, contains two sensors that allow us to measure the building's movements (acceleration) in both its transverse and longitudinal directions. These devices are repeated at two other points on the roof, then in different floors to the basement to measure the deformation over the entire height of the building. This building instrumentation program is very innovative in Europe. Through the RAP-NBAP programme, 5 buildings have been instrumented in France, the ophite tower of Lourdes, the town hall of Grenoble, the centre for the discovery of the Earth in Martinique, the tower of the Prefecture of Nice, and the college of Basse-Pointe in Martinique. This observation site is part of Résif, a national research infrastructure dedicated to observing and understanding the structure and dynamics of the Internal Earth. Résif is based on high-tech observation networks, composed of seismological, geodetic and gravimetric instruments deployed in a dense manner throughout France. These data make it possible to study with high spatial and temporal resolution the deformation of the ground, surface and deep structures, seismicity on a local and global scale and natural hazards, and more particularly seismic hazards, on French territory. Résif is part of the European (EPOS - European Plate Observing System) and global systems of instruments used to image the Earth's interior as a whole and to study many natural phenomena.
La tour Ophite de Lourdes est un bâtiment qui a été instrumenté en 2008 dans le cadre du programme national d'instrumentation de bâtiments RAP-NBAP (RAP : Réseau accélérométrique permanent). Ce bâtiment est une tour d'habitation est constituée de 20 niveaux. Un ensemble de 24 capteurs électrométriques ont été déployés dans les différents étages de cette tour afin d'étudier la réponse du bâtiment aux sollicitations sismiques. La zone de Lourdes est une zone sismique majeure de la métropole Française. Cette instrumentation, répartie dans le bâtiment, permet d'enregistrer de façon continue les accélérations au sein de la structure. Ces enregistrements permettent de suivre l’évolution et de connaître la réponse de cette structure lorsqu'un séisme se produit dans la zone d’intérêt. En exploitant le bruit sismique capté par les accéléromètres, ces données permettent également de suivre la réponse du bâtiment à d'autres phénomènes naturels (météorologique par exemple, en étudiant la réponse de la structure aux variations thermiques). Les mesures ainsi réalisées permettent en outre d'optimiser les méthodes numériques de prédiction de réponses des structures aux sollicitations sismiques. L'image représente deux des capteurs installés sur le toit du bâtiment. Le regard en béton, utilisé pour protéger les équipements des intempéries, renferme deux capteurs qui nous permettent de mesurer les mouvements (l'accélération) du bâtiment dans ses deux directions transversale et longitudinale. Ce dispositif est répété en deux autres points du toit, puis dans différents étages jusqu'au sous sol pour ainsi mesurer la déformation sur toute la hauteur du bâtiment. Ce programme d'instrumentation de bâtiment, très novateur en Europe, a été mené avec le soutien du ministère en charge de la prévision des risques naturels (MEDDE), du conseil général de Martinique, du CNRS/INSU et d’Ifsttar. Au travers du programme RAP-NBAP, 5 bâtiments ont été instrumentés en France, la tour ophite de Lourdes, l’hôtel de Ville de Grenoble, Le centre de la découverte de la Terre en Martinique, La tour de la Préfecture de Nice, et le collège de Basse-Pointe en Martinique. Ce site d'observation est intégré à Résif, une infrastructure de recherche nationale dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. Résif se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Ces données permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. Résif s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European Plate Observing System) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels.

Dates and versions

medihal-01992154 , version 1 (24-01-2019)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : medihal-01992154 , version 1

Cite

Mickaël Langlais. Ophite Tower of Lourdes - building instrumented as part of the RAP-NBAP (National Building Array Program) - Station PYTO (Hautes-Pyrénées). Photography. Lourdes (65100), France. 2008. ⟨medihal-01992154⟩
213 View
39 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More