View of the installation of the Résif-OGFO site after modernization - Drilling of Montbonnot (Isère) - EPOS-FRANCE Access content directly
Image (Photography) Year : 2016

View of the installation of the Résif-OGFO site after modernization - Drilling of Montbonnot (Isère)

Vue de l’installation du site Résif-OGFO après modernisation - Forage de Montbonnot (Isère)

Abstract

This image shows the Résif-OGFO seismological station after the modernization work carried out in 2015. This site is part of the RAP-Résif and consists of a set of three accelerometric sensors: one on the surface, one in a borehole at 40m and the third in a borehole at 580m, in the bedrock under the alluvial/glacial layer that fills the Grésivaudan valley. This modernization of the infrastructure was carried out thanks to funding from OSUG's LABEX@2020. The image shows an overview of the new installation, with the solar panel system at the top of the mast, the three nozzles each containing an accelerometric sensor (two of them, the cylindrical ones, actually house the drill heads containing the sensors inserted in the ground), and the shelter which contains the digitizing, 3G teletransmission and supervision equipment, as well as the solar charger/battery assembly for powering the site. This site, which has been operational since the 2000s, operates in total autonomy (solar power supply, 3G transmission). It was also the first metropolitan Résif site to benefit from 3G transmission (25/11/2009). Unfortunately since the year 2018, the borehole sensors have finally stopped working after more than 18 years of operation. An extraction operation was attempted but the sensors could not be brought to the surface (extraction rope and sensor cables broke). A study is currently underway to determine the depth of the boreholes that can still be exploited and to evaluate the possibilities of extracting the material remaining in the boreholes. We hope to be able to find a solution to fully re-instrument this site, which currently (2020) has only the surface sensor. The station belongs to Résif, a research infrastructure dedicated to the observation and understanding of the internal Earth structure and dynamics. It is based on observation networks of high technological level, composed of seismological, geodetic and gravimetric instruments deployed densely throughout the French territory. The data collected allow to study with a high spatio-temporal resolution the ground deformation, the superficial and deep structures, the seismicity at the local and global scale and the natural hazards, especially seismic, on the French territory. Résif integrates with European (EPOS - European plate observatory system) and worldwide instruments to image the interior of the Earth as a whole and to study numerous natural phenomena.
Cette image présente la station sismologique Résif-OGFO après les travaux de modernisation menés en 2015. Ce site fait partie du RAP-Résif et se compose d’un ensemble de trois capteurs accélérométriques : un en surface, un dans un forage à 40m et le troisième dans forage à 580m, dans le bedrock sous la couche alluvionnaire/glacière qui remplit la vallée du Grésivaudan. Cette modernisation de l’infrastructure a été réalisée grâce à un financement du LABEX@2020 de l’OSUG. L'image présente une vue d’ensemble de la nouvelle installation, avec le système de panneaux solaires en haut du mat, les trois buses contenant chacune un capteur accélérométrique (deux d’entre elles, les cylindriques, abritent en réalité les têtes de forage contenant les capteurs insérés dans le sol), et le shelter qui contient le matériel de numérisation, de télétransmission 3G, de supervision, ainsi que l’ensemble chargeur solaire/batterie pour l’alimentation du site. Ce site opérationnel depuis les années 2000 fonctionne en totale autonomie (alimentation solaire, transmission 3G), ce fut d’ailleurs le premier site Résif métropolitain à bénéficier d’une transmission 3G (25/11/2009). Malheureusement depuis l’année 2018, les capteurs en forages ont finalement cessés de fonctionner après plus de 18 années d’exploitation. Une opération d’extraction a été tentée mais les capteurs n’ont pas pu être remontés à la surface (cordage d’extraction et câbles capteurs se sont rompus). Une étude est actuellement en cours pour déterminer la profondeur encore exploitable des forages et évaluer les possibilités d’extraction du matériel restant dans les forages. Nous espérons pouvoir trouver une solution permettant de ré-instrumenter pleinement ce site, qui actuellement (2020) ne comporte plus que le capteur de surface. La station appartient à Résif, une infrastructure de recherche dédiée à l’observation et la compréhension de la structure et de la dynamique Terre interne. Il se base sur des réseaux d’observation de haut niveau technologique, composés d’instruments sismologiques, géodésiques et gravimétriques déployés de manière dense sur tout le territoire français. Les données recueillies permettent d’étudier avec une haute résolution spatio-temporelle la déformation du sol, les structures superficielles et profondes, la sismicité à l’échelle locale et globale et les aléas naturels, et plus particulièrement sismiques, sur le territoire français. Résif s’intègre aux dispositifs européens (EPOS - European plate observatory system) et mondiaux d’instruments permettant d’imager l’intérieur de la Terre dans sa globalité et d’étudier de nombreux phénomènes naturels.

Dates and versions

hal-02959799 , version 1 (07-10-2020)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-02959799 , version 1

Cite

Isabelle Douste-Bacqué. View of the installation of the Résif-OGFO site after modernization - Drilling of Montbonnot (Isère). Photography. Montbonnot (38330), France. 2016. ⟨hal-02959799⟩
57 View
7 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More