Optimal date for water mains renewal - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 1997

Optimal date for water mains renewal

Optimisation des échéances de renouvellement des réseaux d'eau potable

(1)
1

Abstract

The water networks mean age leads to think that many investments will have to be done for renewal. Up to now, the management of renewal is essentially curative relying on the number of failures. There is no forecasting in the future. The new laws in water management whose object is to improve the quality of the water and the financial possibilities of the utilities make investment decision more and more difficult. Methods for budgeting renewal needs therefore seems to be important to be worked out in order to put in place sufficient budgets for renewal and in order to help the choice of the pipes to be renewed in a certain year. The method developed here gives a renewal time economically optimal taking into account for each pipe: the place of the pipe in the net, the ageing of the pipe, the different consumers sensitivity facing an interruption in the water delivery, the cost of renewal and the cost of keeping the pipe in order. The analogy between an irreversible investment choice, a call in finance, and the renewal decision leads to a model using the call valuation in order to propose the mean cost value of keeping the pipe in order.
L'âge des réseaux de distribution en eau potable actuels laisse présager des besoins importants en matière de renouvellement pour les prochaines décennies. Les pratiques actuellement adoptées en matière de renouvellement sont plutôt de nature curative. Il n'y a pas de démarche prévisionnelle. L'évolution de la règlementation impose de plus, de lourds investissements en alimentation eau potable et en assainissement qui pèsent sur la facture d'eau. Ces contraintes financières plus fortes obligent les communes à mieux argumenter leurs choix d'investissement. Une méthodologie de programmation des besoins en renouvellement s'avère donc nécessaire afin de mieux prévoir les budgets qu'il va falloir mobiliser pour renouveler les réseaux et de mieux motiver le choix des canalisations à renouveler. La méthodologie proposée consiste dans un premier temps à déterminer la date de renouvellement économiquement optimale pour chaque tronçon, en tenant compte de la position du tronçon dans le réseau, de la sensibilité des différents consommateurs à la coupure d'eau, de l'évolution des défaillances , des coûts de maintien en service et de renouvellement. A partir de l'analogie entre un choix d'investissement irréversible , une option d'achat en finance et le renouvellement, on abouti à l'évaluation d'une espérance des coûts de maintien en service inspirée des modèles financiers.

Keywords

Not file

Dates and versions

hal-02577882 , version 1 (14-05-2020)

Identifiers

Cite

C. Werey. Optimisation des échéances de renouvellement des réseaux d'eau potable. Séminaire doctoral Ecole Doctorale Augustin Cournot, Université Louis Pasteur Strasbourg, 1er avril 1997, 1997, France. pp.14. ⟨hal-02577882⟩
1 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More