Supply in drinking water: optimization of the renewal deadlines - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 1994

Supply in drinking water: optimization of the renewal deadlines

Alimentation en eau potable : optimisation des échéances de renouvellement

(1) , (2) ,
1
2

Abstract

Water mains renewal often occures with net reorganizing, but in the next years, real renewal works will have to be undertaken because of the ageing and the damages in the networks. New tools will be necessary to put in place estimated proceeding and a new planing process. The economic optimization of the date-lines is an exemple of this . The method is to minimize the total cost of renewal and maintenance for each pipe in order to find the optimal renewal date. The modelling of the failures and the evaluation of the different costs necessary to estimate these spendings. The modelling of the failures relies on a probabilist approach developped by the CEMAGREF and the ENGEES. The evaluation of the costs pointes out the problem of the taking into consideration from the social costs bounded to a failure. Real cases show the difficulty of their taking into account but also the ned to keep them.
Le renouvellement des canalisations d'eau potable est souvent intervenu dans le cadre des restructurations de réseaux. Les prochaines années verront se multiplier des opérations de renouvellement stricto sensu, directement liées au vieillissement et à la dégradation de ces réseaux. De nouveaux outils seront nécessaires pour instaurer une démarche prévisionnelle et donc une nouvelle logique de programmation. L'optimisation économique des échéances en est un exemple. Cette démarche vise à minimiser le montant total des dépenses liées au maintien en service et au renouvellement de chaque canalisation en vue de déterminer une date optimale de renouvellement. La détermination des dépenses nécessite la modélisation de l'évolution des défaillances et l'évaluation des différents coûts à prendre en compte. La modélisation de l'évolution des défaillances se fait par une approche probabiliste élaborée par le CEMAGREF et l'ENGEES, la détermination des coûts pose le problême de l'incorporation des coûts indirects liés à une rupture. L'étude de cas concrets montre l'intérêt et les limites d'une telle approche.

Keywords

Not file

Dates and versions

hal-02574953 , version 1 (14-05-2020)

Identifiers

Cite

O. Alexandre, C. Werey, J. Elnaboulsi. Alimentation en eau potable : optimisation des échéances de renouvellement. Colloque sur le renouvellement des réseaux d'eau potable, POLLUTEC, Lyon,, 20-21 octobre 1994, 1994, France. pp.87-102. ⟨hal-02574953⟩
25 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More