Involvement of the oncogene STAT3 in the response to chemotherapy : Application to colorectal cancer - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2010

Involvement of the oncogene STAT3 in the response to chemotherapy : Application to colorectal cancer

Implication de l'oncogène STAT3 dans la réponse aux traitements de chimiothérapies : Application au cancer colorectal

(1)
1

Abstract

STAT3 transcription factors are activated and involved in tumor development. Phosphorylation of STAT3 on tyrosine 705 is involved in cell transformation and in the exhaust of conventional chemotherapy treatment. The involvement of the 2nd site of phosphorylation of STAT3 on serine 727, in responseto treatment has been little studied. Inhibition of topoisomerases leads to the activation of cdk5 kinase that phosphorylates STAT3 on its serine residue. STAT3 will bind to the promoter of the Eme1 gene to activate transcription. Eme is a protein involves in the DNA damage repair. This allows repair of DNA damage induced by SN38 and resulted in a decreased sensitivity to treatment. No tyrosine phosphorylation was observed under these conditions and the genes of cyclin D1 and myc are not transcribed. But myc is recruited to the promoter of Aurora A in G2/M phase. The irinotecan by inhibiting myc, results in a loss of transcription of Aurora A and leeds to cell cycle arrest. STAT3 phosphorylation on its serine residue could be involved in the induction of senescence and in the repair of DNA damage. The celle diverting the process of protecting against tumor development to create resistance to treatment. The detection of this phosphorylation could thus predict the response of patients to treatment.
Les facteurs de transcription STAT3 sont activés et impliqués dans le développement tumoral par leurs effets sur la prolifération et la survie cellulaire. Lorsque STAT3 est phosphorylé sur la tyrosine 705, il semble impliqué dans la transformation cellulaire et dans l'échappement aux traitements classiques de chimiothérapie. Un second site de phosphorylation sur la sérine 727 a été décrit mais son implication dans la régulation de l'activité de STAT3 en réponse aux traitements a été peu étudiée. Nous nous sommes donc intéressés au rôle de la phosphorylation de la sérine 727 de STAT3 dans la réponse de lignées cellulaires colorectales aux agents génotoxiques et plus particulièrement aux inhibiteurs de topoisomérases de type I. Le traitement entraine une perte de la transcription de la cycline D1 et de myc, gènes cibles de STAT3 phosphorylée sur tyrosine 705 et une activation de la kinase cdk5. Cette dernière va phosphoryler STAT3 sur son résidu sérine 727 ce qui va lui permettre de se fixer sur le promoteur du gène de la protéine de réparation Eme1, pour activer sa transcription. Ceci permet la réparation des dommages de l'ADN induits par le Sn38 et entraine une diminution de la sensibilité au traitement. D'autre part, l'inhibition des topoisomérases entraine une perte de la protéine myc normalement liée au promoteur d'Aurora A en phase G2/M et qui, associée au recrutement des répresseurs mad et miz aboutit à l'inhibition de la transcription de la kinase Aurora A. Une inhibition de la séparation des centrosomes est alors observée et entraine un arrêt en phase G2/M. En plus de la régulation de l'activité transcriptionnelle de STAT3 phosphorylée sur la sérine, nous nous sommes intéressés aux partenaires protéiques du facteur de transcription en réponse à sa phosphorylation. Par l'intermédiaire de la technique du double hybride et de la spectrométrie de masse, nous avons pu mettre en évidence deux nouveaux partenaires potentiels de STAT3. D'abord DDB2, protéine impliquée dans l'entrée en sénescence et dans la méthylation de l'ADN. Puis, ASPP2, une protéine qui confère à p53 une meilleure affinité de fixation à certains de ses promoteurs. Nous pensons que la phosphorylation de STAT3 sur la sérine 727 pourrait être impliquée dans l'induction de la sénescence et dans la réparation des dommages de l'ADN et que la cellule tumorale détournerait ces processus de protection pour réparer son ADN afin de résister au traitement. Les cellules pourraient alors proliférer avec un matériel génétique abimé, ce qui rendrait ces cellules instables sur le plan génomique. La détection de cette phosphorylation de STAT3 pourrait etre utilisée comme un marqueur de résistance aux inhibiteurs de topoisomérase. Ceci pourrait ainsi permettre de mieux prédire la réponse des patients à ce traitement.
Fichier principal
Vignette du fichier
articlesCOURAPIED.pdf (4.25 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
theseCOURAPIED.pdf (3.16 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00576728 , version 1 (15-03-2011)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00576728 , version 1

Cite

Sandy Courapied. Implication de l'oncogène STAT3 dans la réponse aux traitements de chimiothérapies : Application au cancer colorectal. Biologie cellulaire. Université d'Angers, 2010. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00576728⟩
337 View
1836 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More