Les transhumances des communautés de cueilleurs et le désancrage de la filière zgougou dans le Haut Tell tunisien - CIST2020 - Population, temps, territoires Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Les transhumances des communautés de cueilleurs et le désancrage de la filière zgougou dans le Haut Tell tunisien

Abstract

The small peasantry of the High Tell region in Tunisia takes its essential incomes from harvesting forest products, mainly the sweet black seeds of Aleppo pins that are named “zgoogoo”. This product, discovered as a substitutional food a famine in the XIXth century and introduced later in the Tunis’ gastronomy, is nowadays requested both in markets and by agrifood companies that use it as aroma. The overexploitation of the local richness incited the most experimented communities of harvesters to organise transhumances to new sites. Despite the conflicts related to the relationship with the population of the destined forest that is very attached to its historical rights, the transhumant harvesters adopted many strategies of compromise, leading for example to a transfer of expertise. The exploitation of zgoogoo is transformed from a substitutional activity to real chain with original articulations and relationships that permit harvestors to resist to the different forms of monopolisation that characterises the forest products.
La petite paysannerie forestière du Haut Tell tunisien compte beaucoup sur l’exploitation des produits forestiers, en particulier les graines douces du pin d’Alep connues sous le nom de « zgougou ». Ce produit découvert comme aliment de substitution durant une famine au XIXe siècle et introduit ensuite dans la gastronomie tunisoise, est de nos jours un produit demandé sur le marché national et par les agroalimentaires qui l’utilisent comme arôme. La surexploitation des richesses locales dans la forêt de Kessra a incité les communautés des cueilleurs les plus expérimentés à pratiquer des transhumances vers de nouveaux sites. Pour faire face aux conflits avec la population des forêts de destination attachée à leurs droits historiques, les communautés des exploitants transhumants ont adopté plusieurs stratégies de compromis, aboutissant notamment à un transfert de savoir-faire. L’exploitation du zgougou est passée d’une activité de substitution dans le passé à une filière économique avec des articulations originales qui lui ont permis de résister aux différentes formes de monopolisation qui caractérisent la majorité des produits forestiers de la Tunisie.
Fichier principal
Vignette du fichier
CIST2020_Session_P_ayari.pdf (373.14 Ko) Télécharger le fichier
Format typeAnnex_abstract

Dates and versions

hal-03115021 , version 1 (19-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03115021 , version 1

Cite

Hamza Ayari. Les transhumances des communautés de cueilleurs et le désancrage de la filière zgougou dans le Haut Tell tunisien. CIST2020 - Population, temps, territoires, Collège international des sciences territoriales (CIST), Nov 2020, Paris-Aubervilliers, France. pp.586-589. ⟨hal-03115021⟩

Collections

CIST CIST2020
665 View
43 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More