Une transition mobilitaire dans les trajectoires de vie ? Exploration spatio-temporelle du couple lieu de naissance/lieu de décès en France métropolitaine (1970-2020) - CIST2020 - Population, temps, territoires Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Une transition mobilitaire dans les trajectoires de vie ? Exploration spatio-temporelle du couple lieu de naissance/lieu de décès en France métropolitaine (1970-2020)

Luc Guibard
  • Function : Author
  • PersonId : 753518
  • IdHAL : luc-guibard
Romain Leconte
Pierre Pistre

Abstract

The opening of the national register of deaths in France (1970-2019) gives access to over 24 million individual life trajectories through the information on place of birth and place of death (dates and municipalities). We postulate that access to these exhaustive disaggregated data is an important opportunity to deepen the study of mobility behaviours in France over the long 20th century and to test the hypothesis of a “mobility transition”. In particular, we show that there has been a general increase in the distance between place of birth and place of death, shaped as a generational transition between an old regime of local life trajectories and a new regime of extensive life trajectories, which affects individuals differently according to their gender, age at death and geographic origin. Beyond the evolution of the medicalisation of the end of life, our first results tend to confirm the growing role of residential mobility in the transformations of settlement structures.
L’ouverture récente des données individuelles d’état civil pour les personnes décédées en France depuis 1970 donne accès à plus de 24 millions de trajectoires de vie, sous la forme d’informations sur le lieu de naissance et le lieu de décès (dates et localisations communales). Nous postulons que l’accès à ces données désagrégées exhaustives est une opportunité importante pour approfondir l’étude des comportements de mobilité en France sur le temps long du XXe siècle et pour tester l’hypothèse d’une « transition mobilitaire ». Nous montrons notamment qu’il y a eu une augmentation généralisée des distances entre lieu de naissance et lieu de décès, qui prend la forme d’une transition générationnelle entre un régime ancien de trajectoires de vie locales et un régime nouveau de trajectoires de vie étendues, qui touche différemment les individus selon leur sexe, leur âge au décès et leur origine géographique. Au-delà de l’évolution de la médicalisation de la fin de vie, nos premiers résultats tendent à confirmer le rôle croissant des mobilités résidentielles dans les transformations des structures de peuplement.
Fichier principal
Vignette du fichier
CIST2020_Session_L_guibard_leconte_pistre.pdf (890.79 Ko) Télécharger le fichier
Format typeAnnex_abstract

Dates and versions

hal-03114156 , version 1 (18-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03114156 , version 1

Cite

Luc Guibard, Romain Leconte, Pierre Pistre. Une transition mobilitaire dans les trajectoires de vie ? Exploration spatio-temporelle du couple lieu de naissance/lieu de décès en France métropolitaine (1970-2020). CIST2020 - Population, temps, territoires, Collège international des sciences territoriales (CIST), Nov 2020, Paris-Aubervilliers, France. pp.522-527. ⟨hal-03114156⟩
1600 View
182 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More