Les soft spaces : les nouveaux territoires sans limites ? - Représenter les territoires - Representing territories Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Les soft spaces : les nouveaux territoires sans limites ?

Abstract

Direct field observations show that territories of projects have multiplied during the last decade, but also that territorial governance has followed the movement by adapting and integrating new actors. The concept of "soft space" seems interesting to describe and analyse this territorial evolutions. This concept considers territory as a space with fuzzy boundaries, which gives it a certain adaptability. This allows to consider the overcoming of the traditional political and administrative boundaries, and allows a better coordination between all territories. This move towards soft spaces goes hand in hand with the evolution of law whose standards are no longer solely produced by law. Indeed, new territories or territories of projects are no longer simply the result of an opposable legal act, but more of charters, strategies or development perspectives that are not opposable because they are not provided for by law. Softness is the master word. What are the impacts on the representations of territories?
Partant de l'observation concrète de terrain selon laquelle les territoires de projets ou d'actions se multiplient et que la gouvernance territoriale suit le mouvement en s'adaptant et en intégrant les nouveaux acteurs, le concept de « soft space » paraît intéressant pour décrire et analyser les évolutions territoriales. Ce concept envisage le territoire comme un espace aux limites floues, ce qui lui confère une certaine adaptabilité. Il permet d'envisager le dépassement des découpages administratifs, politiques classiques et incite à une meilleure coordination entre eux. Cette évolution vers des territoires souples va de pair avec l'évolution du droit et en particulier la production des normes. Les nouveaux territoires ou territoires de projets ne sont plus uniquement le résultat d'un acte juridique opposable, mais davantage de chartes, de stratégies, de schémas non opposables car non prévus par la loi et n'étant pas non plus de véritables contrats. La souplesse est le maître mot. Quelles en sont les conséquences sur la représentation des territoires ?
Fichier principal
Vignette du fichier
cist2018_les_soft_spaces_les_nouveaux_territoires_sans_limites.pdf (442.04 Ko) Télécharger le fichier
Format typeAnnex_abstract
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01854400 , version 1 (06-08-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01854400 , version 1

Cite

Lauranne Jacob. Les soft spaces : les nouveaux territoires sans limites ?. CIST2018 - Représenter les territoires / Representing territories, Collège international des sciences territoriales (CIST), Mar 2018, Rouen, France. pp.113-118. ⟨hal-01854400⟩
868 View
257 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More