Evolutions des usages récréatifs et des représentations de la nature dans le domaine national de Chambord : de l'appropriation au partage ? - Représenter les territoires - Representing territories Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Evolutions des usages récréatifs et des représentations de la nature dans le domaine national de Chambord : de l'appropriation au partage ?

Abstract

The desire for nature is perceptible inside a growing part of the society and the recreational uses of forests are increasing. This can be seen in the national Estate of Chambord, on which our contribution focuses. It has some distinctive characteristics. The first one is that this estate is walled, since the construction of the castle (16th century), and this indicates a willingness to appropriate and control the space and the included nature. The other distinctive characteristic is that, since its creation, the estate is dedicated to hunting but the practices evolved: Chambord became a National Hunting and Wildlife Reserve (1947) then new recreational uses appeared, organized by the estate, above all for tourists (2000s). Thus, despite its distinctive characteristic, the example of Chambord allows us to see the great changes concerning the French forests. Recreational uses are ancient. Their rise is more recent and is accompanied by a change of concerns and perceptions, towards a desire to preserve nature.
Une part croissante de la société manifeste un désir de nature et les usages récréatifs de la forêt se multiplient. Ceci se perçoit au sein du domaine national de Chambord, sur lequel notre contribution se focalise. Il présente plusieurs particularités. L'une d'elles est d'être emmuré, depuis la construction du château (XVIe siècle), ce qui dénote une volonté d'appropriation et de contrôle de l'espace et de la nature qui s'y trouve. L'autre particularité de ce domaine est que, dès sa création, il est dédié à la chasse mais les pratiques évoluent : Chambord devient Réserve nationale de Chasse et de Faune sauvage (1947) puis de nouveaux usages récréatifs apparaissent, organisés par le domaine à destination surtout des touristes (années 2000). Ainsi l'exemple de Chambord, malgré ses particularités, nous donne à voir les grandes évolutions des forêts françaises, les activités de loisirs et les représentations qui leur sont liées. Les usages récréatifs sont anciens ; leur essor est en revanche plus récent et il s'accompagne d'une modification des préoccupations et des représentations, allant vers une volonté de préservation de la nature.
Fichier principal
Vignette du fichier
cist2018_evolutions_des_usages_recreatifs_et_des_representations_de_la_nature_ds_le_domaine_national_de_chambord_de_l_appropriation_au_partage_de_la_foret.pdf (1.16 Mo) Télécharger le fichier
Format typeAnnex_abstract
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01854361 , version 1 (06-08-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01854361 , version 1

Cite

Amélie Robert, Sylvie Servain. Evolutions des usages récréatifs et des représentations de la nature dans le domaine national de Chambord : de l'appropriation au partage ?. CIST2018 - Représenter les territoires / Representing territories, Collège international des sciences territoriales (CIST), Mar 2018, Rouen, France. pp.655-660. ⟨hal-01854361⟩
779 View
71 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More